Une reprise de contact, un teaser et du jus de caroube en boite

Salut les Lanturlus,

Il s’en est passé du temps depuis notre retour en France ! J’espère que vous avez survécu à notre absence.

Presque trois ans dis-donc ! Ça ne nous rajeunit pas même si vous êtes toujours aussi beaux.

Trois ans donc, parsemés de trucs de la vie, de rires et de pleurs, de joies et de désespoirs (ah non ça, ça va en fait) dans un quotidien plutôt ordinaire et étriqué, comparé cette belle aventure passée.

Trois ans où nous reprîmes le droit chemin du boulot au quotidien,  prîmes des rides et du poil aux pattes.

Trois ans où nous gardâmes cependant cet objectif en tête : repartir découvrir le monde !

Il s’en est passé des choses pendant ces trois années, du boulot certes, mais aussi quelques voyages, plus courts ceux-ci, afin de prendre la température locale, et construire la suite.

Et au moment ou nous nous apprêtions à remonter en selle pour sillonner les pistes, pour une balade de six mois à dénicher des associations humanitaires et environnementales en Afrique Australe… bam dans le cul la balayette!

La tuile !

Ou un pépin comme disent nos aînés. Oh pas un gros. Il ne s’avèrera peser qu’à peine 3 kg, mais nous obligera à revoir nos plans et retarder notre départ d’un an.

Au moment ou notre projet se précisait… (Musique céleste), Claire, toujours pleine de tact et de malice m’annonce qu’elle est en cloque ! Ou qu’elle attend un gamin pour ceux ne maîtrisant pas bien la langue françoise.

Aaaaaaaaaarhhhhhnnnngg….

Répondis-je avec ce talent pour le choix des mots qui me caractérise.

Nos mères se mirent à sautiller de joie, en attendant l’arrivée de l’enfant Jésus en bien mieux parce que celui-là elles pourront  lui faire des papouilles, des gouzi-gouzi, lui mettre de jolis habits et tout et tout. (c’est quand-même bêta une maman, mais c’est mignon)

Puis arriva ce qui devait arriver : L’arrivée de ce qui s’avèrera être une gamine, fille spirituelle du Kraken et de Chloris,  qui secoue les eaux des 6 océans lorsqu’elle crie et fleurit les zones désertifiées par ses rigolades.

Un nouvel élément dans notre futur.

Un paquet en plus, il nous faudra voyager plus léger pour compenser. Et remettre la poussière des pistes Africaines pour un peu plus tard, car il paraitrait qu’un bout de 4 mois risque de galérer par là-bas et même tomber malade.

Bref, nos plans tombent à l’eau.

Et ben alors ?

C’est quoi qu’on va faire du coup ?

Publicités

3 réponses à “Une reprise de contact, un teaser et du jus de caroube en boite

    • Ouh la la!
      Laetitia ton enthousiasme remplit nos petits cœurs de joie!
      d’autant que tu es une récidiviste du blog (et qu’en plus tu n’es pas de notre famille, ce qui est grand luxe !!
      Alors déjà merci!!
      Et pour la suite, elle va venir, tranquillement, à son rythme, d’abord parce qu’on est avant tout très joueurs et pour d’autres raisons…
      La clé du mystère approche patience…

      Et la bise tant qu’on y est!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s