Pas de pastis, un peu de biscottos, un buffet froid qui est chaud en fait; Zorro et un horizon

Spéciale dédicace à Laëtitia qui est balaise et qui se reconnaitra…

Résumé rapide des épisodes précédents pour les plus feignants d’entre vous.

On voulait partir en Afrique mais, dans le cul la balayette, un gamin nous tombe dessus et on est là à se demander : « ben qu’est-ce qu’on va branler du coup ? (parce que l’élégance nous caractérise) », pis toutacoup l’ami Shaun déboule.

shaun-avant

C’est lui en 2013 (a gauche maman…)

Shaun, donc . Un partenaire de boulot rapidement devenu un ami. Un de ces amis fidèles qu’on ne croise que dans les romans pour adolescentes non-encore-déflorées.

Dix ans qu’on se connait et qu’on s’apprécie.

Notre australien et néanmoins ami Shaun. Non pas le crétin de mouton que l’on nous impose partout. Shaun notre mère maquerelle de Bali en 2013, celui qui d’un tour de baguette magique à transformé Kuta Bali en bulle paradisiaque et disjonctée.

L’homme mystère que les femmes s’arrachent et que les hommes jalousent.

Certains disent de lui qu’il serait à l’origine de la cuisine française, d’autres qu’il serait le père légitime de toutes les têtes couronnées d’Europe.

incluant Elizabeth II.

Il est allé dans les trois-quarts des pays de cette planète, tué trois crocodiles à mains-nues (protocole initiatique courant en Australie cependant ; mais pour nous ça en impose) , passé quelques heures dans une prison Syrienne, vécu à Paris et à échappé de près à un mariage avec l’une de nos compatriotes, et gobé, sans respirer, un sanglier cru , côtoyé quelques prix Nobels et autres chanteurs de rock , et aime chanter fort…

Il est important de savoir que sur cette photo, Shaun ne remercie en aucune façon un Dieu quelconque mais célèbre ses testicules qui lui ont donné le courage de courir et de finir un marathon de montagne de taré sur le Mont Riqni en Indonésie... et ça mes lapin c'est pas de la roupie de sansonnet, alors chapeau bas!

Il est important de savoir que sur cette photo, Shaun ne remercie en aucune façon un Dieu quelconque mais célèbre ses testicules qui lui ont donné le courage de courir et de finir un marathon de montagne de taré sur le Mont Rijani en Indonésie… et ça mes lapin c’est pas de la roupie de sansonnet, alors chapeau bas!

Et ce n’est qu’une infime partie de son parcours qui reste pour le commun des mortels très mystérieux.

Un bon humain sommes-toutes dont la  joie de vivre légendaire défriserait un politicon français (si il avait envie de leur causer, ce qui n’est heureusement pas le cas).

Vous vous souviendrez surement de lui, et si votre mémoire défaille rendez-vous là !

A l’époque c’était ce qu’on peut appeler poliment un beau bébé !

Et voilà qu’après notre dernière rencontre en Indonésie, tel le messie entendant nos questionnements sur notre avenir, il déboule avec une proposition qui toute proportion gardée, pourrait répondre à tous nos critères de recherche à l’instar de notre bulle de luxe au Sheraton de Bali.

En un peu moins luxe toutefois, on n’est pas des filles faciles !

Déjà il a changé, perdu la moitié de son poids, épousé une petite chinoise (oui,  je redonde), lui a cloqué un nain qui est le premier chinois roux que j’ai vu de ma vie, quitté Perth et son Australie natale, courre désormais des marathons de montagne de 40 à 70 kilomètres et à monté un business à vocation éducationnelle.

 

Et voilà donc qu’au moment de nos questionnements, quand je pleurais notre Afrique perdue, et que le ventre de Claire lentement mais surement perdait ses plaquettes de chocolat pour se transformer en œuf de Pâque (au chocolat toujours)..

claire-arrondie

…tada ! Peut-être la solution que l’on cherchait .

Pour des raisons qui lui sont personnelles (et donc qui ne vous regardent pas tant que je n’ai pas reçu votre photo en maillot de bain) il doit quitter Jakarta et aller s’installer à Bandung. En bon ami lucide tenant compte de mes dix ans d’ancienneté dans le domaine, il me propose (enfin il nous propose à Claire et moi) de reprendre son bureau de Jakarta, afin que mon savoir-faire et la tenace application de ma douce épouse, puissent servir aux jeunes indonésiens nantis souhaitant suivre un cursus Universitaire à l’étranger.

Cadeau comme qui dirait !

Tout colle vous voyez, un boulot à l’avenir prometteur, pas besoin de devenir des hippies vendeurs de bracelet en chanvre tissés, une vie tranquille dans un environnement palpitant… Notre rêve qui pourrait de venir réalité ? ça se peut, si on oublie temporairement l’idée du bungalow au bord de l’eau…

Bon alors pendant que Claire prépare l’enfant prodige à coup d’hormones, de glace vanille, de sushis et de caresses béates sur son gros bide, je saute dans un avion pour enquêter sur notre potentiel proche futur….

 

PS: certains d’entre vous ne manqueront pas de remarquer qu’il est question de pastis et de buffet froid qui est chaud en fait dans le titre de cet article. Sujets nullement traités dans cet article palpitassionnant il est vrai. Mais gardez-ça dans un coin de votre tête, ça servira plus tard…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s